Soyez efficace sur Facebook : l’essentiel en 10 règles d’écriture

octobre 27, 2014 By Léa Z.

Les réseaux sociaux représentent une source de trafic majeur et permettent d’apporter du business. L’animation d’une page Facebook pour une marque est ainsi devenue un enjeu majeur.
Malheureusement on croise quelques faux pas et mauvaises pratiques. Voici 10 règles simples à suivre et surtout indispensables.

Cyrille Franck, expert du secteur aborde en 10 points les différentes solutions que l’on a pour optimiser l’animation d’une page Facebook.

1. Le titre : Il est important de détenir un titre suffisamment informatif pour inciter à lire plus bas. Le lecteur ne doit pas s’arrêter au titre (notion de « stop ou encore » : quand on s’arrête au titre ou on continue la lecture). Les concurrents font appel à l’attention des lecteurs par des titres parfois racoleurs (comportement à éviter, cela fera l’objet d’un autre article). A retenir : la concurrence est forte, c’est la raison pour laquelle cette étape est cruciale.

2. Jouer le teasing : Penser au cadrage afin de ne pas tout révéler dans l’image. Le visuel pourra booster l’article mais il est nécessaire de ne pas y fournir toutes les infos. Le risque est le suivant: avoir un fort taux de Like et de partage mais un faible taux de clic puisqu’on sait tout seulement en regardant l’image et il est inutile de cliquer!

3. Titres courts et incisifs : le lecteur doit comprendre le plus rapidement possible l’intitulé, Cela concerne surtout les contenus explicatifs et plus longs. Un travail de synthèse doit être fait, c’est impératif de sauter des paragraphes, mettre des majuscules lorsque nécessaire afin d’éviter le texte indigeste. Ça a pu marcher dans le passé, mais ce sera toujours plus appréciable visuellement pour le futur.

4. Faites tourner les promos : Dès lors qu’une promo en magasin, sur votre site e-commerce ou sur magazine  est à l’horizon, n’hésitez pas à la faire partager à votre communauté de fans Facebook. Ce sera fortement apprécié et même relayé ! Les consommateurs apprécient toujours les promos, les exclus et autres bonnes affaires.

5. Soyez proche de vos lecteurs : n’hésitez pas à personnaliser l’accroche et cibler directement avec des phrases telles que : « votre région, vos économies… ». Le lecteur se sentira plus facilement concerné (géographiquement, culturellement … ), il pourra s’approprier le contenu dans les premières secondes. Situé en premier, le pronom donne plus d’impact.

6. Le bénéfice lecteur : le lecteur doit ressentir une utilité de cliquer. Ressentir un besoin amènera les internautes à cliquer plus facilement. Rendre un service aux lecteurs, leur faire économiser de l’argent, ou transmettre une information d’ordre général (changement d’heure).

7. Déconctract’ : Facebook n’est pas un site entre professionnels, le ton peut être plus familier sur certains réseaux sociaux, sans pour autant tomber dans la vulgarité. Etre proche de son lecteur aide à construire une complicité qui rapprochera la communauté à la marque.

8. Small talk : Parler des événements de la vie courante rapproche la marque de ses utilisateurs, c’est un moment partagé en commun autour d’un sujet qui concerne tout le monde.

9. A vos images : il est indispensable de soigner les visuels (qualité, luminosité et pertinence!) Ne négligez pas la recherche d’image qui doit être faite en amont. Si le cadrage est mauvais il faut intervenir pour le changer selon l’angle que vous avez choisi. N’hésitez pas à rechercher sur Flickr vos photos exploitables commercialement. N’oubliez pas que par des procédés indirects on peut trouver des façons plus originales d’illustrer que celles de vos concurrents.

10. Un peu de réserve : Ne mettez pas TOUTES vos photos sur Facebook, d’autant plus que cela va servir plus Facebook que votre marque… Favorisez un diaporama à un album complet de 35 photos. Incitez à aller voir la suite sur votre site!