L’essentiel sur le taux de transfo : améliorez la conversion de votre site !

octobre 14, 2014 By Léa Z.

Merci à Capitaine Commerce pour son livre blanc  » Quel taux de transfo pour votre site ? « . Nous l’avons lu pour vous et voici les points clés !

Avant d’entamer l’article il est important de rappeler ce qu’est le taux de transformation : il s’agit d’un « pourcentage du nombre de personnes ayant été sensibilisées par une publicité et qui ont acheté le bien ou le service promu. » Le taux de transfo varie selon l’âge du site, l’ancienneté d’un site internet va favoriser la conversion. Par exemple un site qui a 10 ans va avoir un taux de conversion aux alentours de 2,5%. On compte à 2% le taux de transformation moyen des sites commerce. Le site dispose de plus de clients et le taux de fidélisation s’en trouve alors plus élevé. La taille du trafic, de façon étonnante n’est pas liée au taux de transformation. Un seuil autour de 20 000 visiteurs a été enregistré dans l’étude(Page 6) pour atteindre un certain taux de transformation acceptable.

Bonnes pratiques

Un site internet doit être optimisé pour favoriser l’expérience de l’utilisateur. Cela correspond à la manière dont le client va interagir avec le site. Le site peut être indéfiniment amélioré parce qu’on désire s’adapter à tous les clients. Or de manière très globale un seul site internet est crée mais plusieurs parcours d’achat sont proposés pour s’adapter au plus grand nombre. N’oublions pas l’univers très concurrentiel dans lequel nous vivons et les interfaces qui changent constamment. Le risque est de ne pas laisser vieillir son site internet et s’adapter aussi mais surtout aux changements que vit la population qui vient visiter le site.

Apporter des changements à son site : 2 solutions

Des changements radicaux ou bien des petits changements ponctuels peuvent être apportés. Dans le cas d’un site internet qui reçoit des millions de visiteurs et tout autant de commandes, les changements brutaux sont risqués. Une optimisation progressive est plus conseillée pour ce type de site afin de ne pas briser l’expérience client et limiter la perte de chiffre d’affaires.

Se poser les bonnes questions sur son site

Le commerçant se doit de bien connaître son site et de voir lorsque l’expérience coince et empêche le taux de transfo d’évoluer. Des solutions simples existent et permettent de booster ces chiffres. (On compte entre 1 et 2% les taux de transfo moyen en France). AIDA : Vous pouvez utiliser cet acronyme pour analyser votre site. Attention / Intention / Désir / Action. Un utilisateur passe par ces 4 phases pour être séduit et acheter, chacune d’elles est un déclencheur psychologique. Il devient ainsi plus aisé de comprendre ce que l’on peut changer pour améliorer sa conversion.

Augmenter l’adhérence de votre site

Il est impératif pour un utilisateur de comprendre immédiatement ce que vous faites et savoir si cela répond à ses besoins. Affichez à côté de votre logo un slogan qui fasse comprendre ce que vous proposez. La notoriété permet d’échapper à un certain nombre de contraintes. Autre chose, la barre de navigation doit être simplifiée et lisible. Afin de simplifier la lecture favorisez un certain nombre d’onglets réduits et des titres courts en lettres majuscules. Enfin, utilisez des photos produits sur la home page, il faut provoquer de l’émotion, mettre en avant des visuels qui attirent. Vous devez être attractifs, excitants en terme d’offre.

Créez plusieurs clés d’entrées

Chaque utilisateur est unique, variez les façons de l’attirer(par le prix, la nouveauté…). Utilisez les SONCAS ( Sécurité, Orgueil, Nouveauté, Confort, Argent, Sympathie) en tant que clés d’entrées spécialisées et proposez une page attractive.

Facilitez la navigation : onglets & filtres

Le menu de navigation doit être clair car il est très frustrant de pas trouver ce que l’on cherche. Regroupez vos produits par un nombre restreint de catégories (inférieur à 7 de préférence) et créez des sous menus pour le détail. Évitez plus de 3 niveaux de profondeurs. Enfin, optez pour des filtres pertinents et faciles à utiliser ainsi que des tris pour aider l’internaute à trouver ce qu’il cherche. (Détails sur les filtres page 13).

Détaillez et attirez! 

Vous devez détailler le plus possible les informations sur le produit afin de palier l’absence d’un vendeur. Soignez les textes de description, mettez plusieurs photos, faites apparaître les avis, utilisez des vidéos… Il faut mettre de l’émotion dans la vente du produit, surtout dans la mode et si vos produits ne peuvent pas être touchés avant la vente. Les mettre en valeur est indispensable, procédez par des zooms, des mises en situations, des photos d’ambiance…De plus si votre politique passe par des prix cassés vous devez le faire savoir. Enfin, n’oubliez pas d’être compatibles tablettes et smartphone car de plus en plus les internautes surfent avec plusieurs écrans. Pour certains marchants ces utilisateurs représentent jusqu’à 30%.

Rassurez

Informez vos clients sur la livraison, rassurez les et levez le doute. Informez sur le stock, il s’agit d’une information clé sur le produit, il doit apparaître. Rassurez également sur l’appartenance de la société, rendez la humaine, donnez des informations sur l’âge de la société, la localisation, les contacts etc. Enfin, pensez à l’ergonomie, soignez-la tout particulièrement au moment de passer la commande. La moindre erreur peut faire soit reporter soit annuler la commande.