Les 3 évolutions qui menacent votre application m-commerce  

mcommerce
avril 6, 2017 By Tagaty.S

Découvrez les tendances qui mettent en danger votre stratégie mobile

Avec 1 achat sur 4 réalisé depuis un smartphone ou une tablette, le mobile est devenu un canal incontournable dans la vente en ligne. Ce succès repose notamment sur la création, par un très grand nombre d’e-commerçants, d’une application dédiée au passage de commandes. Mais il semble peu probable à moyen terme que cette solution continue à être utilisée par les consommateurs. 3 tendances, d’ordre technologique ou marketing, en menacent fortement les performances et la mettent en danger. Voici en détail les évolutions que vous devez impérativement anticiper dans votre stratégie m-commerce !

 

Pourquoi votre application ne va plus émerger des « stores »

Bien figurer dans les « stores » de contenus dominants du marché mobile (Google Play, App Store d’Apple…) est essentiel pour assurer la diffusion et le téléchargement de votre application webmarchande. Mais plusieurs facteurs, identifiés pour certains dès le début des années 2010, rendent cet objectif de plus en plus difficile à atteindre.

Le premier concerne le conservatisme des algorithmes de classement qui favorise la présence dans les « tops » et les résultats de recherche des applications de vente en ligne déjà bien référencées et massivement installées. Même si les magasins digitaux proposent une fonctionnalité de découverte de nouveaux services, cet outil reste trop peu utilisé par les mobinautes pour améliorer significativement et rapidement votre taux de pénétration.

Le second élément pénalisant pour votre m-commerce correspond à la nécessité de mobiliser un investissement publicitaire de plus en plus élevé pour soutenir la popularité d’une application. Afin de vous garantir une efficacité optimale, cette stratégie marketing se doit d’être plurimédia, ce qui en complexifie l’organisation et la réserve fréquemment aux acteurs majeurs de chaque secteur d’activité.

Dans ce contexte, seul un service fortement disruptif en termes d’expérience client et aux ressources financières importantes peut espérer bousculer, à terme, les positions établies. Mais un tel projet suppose un budget que peu de marques peuvent ou veulent assumer.

 

Votre application transformée en notifications, l’une des évolutions à connaître

Et si votre application disparaissait complètement de l’appareil mobile où l’ont installée vos clients ? Ce scénario-catastrophe pour votre exposition, et par extension pour votre chiffre d’affaires online, n’est malheureusement pas une fiction. Déjà, les systèmes d’exploitation Android Kit Kat et iOS 8 transforment les applications en grappes de notifications indépendantes appelées « cards ». Dans cet environnement, ce sont essentiellement l’expérience contextuelle du mobinaute et le contenu (reçu, consulté, envoyé…) qui jouent un rôle déclencheur dans l’affichage des fonctionnalités m-commerce.

Cette présence plus effacée des services mobiles webmarchands sur les terminaux oblige à en modifier la finalité. Vous devez dès maintenant envisager l’intégration dans votre application d’une dimension « push » très avancée. Il s’agit d’envoyer des recommandations ou des déclencheurs d’achat réellement pertinents lors de leur lecture par l’exploitation de l’historique des paniers, l’analyse smart data du comportement-utilisateur et le recours à la géolocalisation. Associées à des micro-tâches simples (« commander en 1 clic », « consommer le coupon de réduction reçu »…), ces alertes interactives ont pour objectif de compenser votre moindre visibilité en maximisant votre potentiel de conversion.

 

La nouvelle révolution de l’achat sur mobile, les chatbots

L’apparition depuis 2016 d’assistants virtuels (chatbots) réellement performants sur les réseaux sociaux et les services de messagerie les plus populaires (Facebook Messenger, Skype…) représente une autre menace à prendre en compte. Cette évolution technologique majeure permet aux marques d’engager plus facilement les consommateurs qu’avec une application, grâce à la possibilité d’un marketing conversationnel entièrement 1-to-1. Elle offre aussi les avantages d’une personnalisation des paniers poussée et en temps réel, ainsi que d’une fluidité et d’une instantanéité nettement supérieures lors de la concrétisation de l’achat.